​​Nous sommes un état de droit. Qui écrit ce droit et pour qui ?

 

J'en arrive à penser, qu'ici en pseudo-démocratie, la corruption est aussi importante qu'en Afrique, corruption cachée par une classe moyenne plus importante, mais jusqu'à quand ?

Un distributeur de tracts après mon énoncé de ces pratiques (faux préfets, bons revenus des grands zélus et hauts fonctionnaires et autres divers tripatouillages) ironise mes propos "c'est du complotisme alors ". Deux défauts du complotisme : le 1er c'est d'en voir partout, le 2ème c'est d'en voir nul part. Mais je ne crois pas que ce soit du complotisme mais plutôt, sur le temps, un arrangement par et pour une caste. Donc ils ne vont pas scier la branche sur laquelle ils sont assis. Ne leur demandez donc pas des réformes, ou ça va trainer, ou ce sera suffisamment bancale pour y trouver une niche. Il faut tout remettre à plat.

Ce que j'aime dans la plupart de ces photos c'est leur grand sourire de personne épanouie et réjouie.

On leur donnerait le bon-dieu sans confession comme disait nos grands-mères.

               L'enregistrement le plus récent

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now